Sélectionner une page

Nous sommes confrontés à la dernière phase de l’hiver, et aussi à la plus froide. Nous passons de nombreuses heures à l’intérieur de notre maison, précisément pour lutter contre les basses températures extérieures. Mais avons-nous préparé notre maison pour qu’elle soit plus confortable dans le froid ? Il n’est jamais trop tard pour créer un environnement chaud et économe en énergie, même si nous considérons que l’hiver touche déjà à sa fin, car il nous sera également très utile pour affronter les mois les plus chauds de l’année.

Il est important de savoir quelles mesures peuvent nous être très utiles, pour améliorer la température intérieure de notre maison, en hiver comme en été. Une solution qui nous permettra non seulement d’économiser jusqu’à 40 % sur notre facture d’électricité, mais surtout de créer une maison durable. Un double avantage qui a un impact positif sur notre santé, tout en créant une véritable atmosphère de confort.

Une des clés pour éviter le froid (et la chaleur) est d’avoir une bonne isolation. Non seulement dans le revêtement de la façade du bâtiment, mais surtout dans les portes et les fenêtres en choisissant de bonnes fermetures qui empêchent le froid de passer à travers les fissures. Il est également important de détecter et d’éviter les courants d’air, ainsi que d’utiliser les stores et les rideaux aux heures les moins lumineuses, pour s’assurer que la température intérieure est maintenue, sans avoir à allumer le chauffage.

Une bonne habitude consiste à fermer les pièces de la maison lorsqu’elles ne sont pas utilisées. Grâce à ce simple geste, la chaleur intérieure peut se perpétuer. Bien qu’il soit également important de favoriser l’éclairage naturel et d’obtenir une atmosphère chaleureuse. Pour ce faire, nous misons sur des espaces ouverts qui nous permettent de profiter des moments de plus grande luminosité, lorsqu’il est important d’ouvrir les stores et les rideaux, car en plus de gagner en luminosité, cela favorise également la chaleur intérieure.

Matériaux naturels

Nous sommes de plus en plus conscients des graves conséquences de nos actes sur la planète. Et cette ferme intention de réduire les effets drastiques sur l’environnement a été mise en évidence dans le secteur de la construction et de la décoration intérieure. L’une des maximes est de créer des logements économes en énergie, de réduire la consommation d’énergie et donc de diminuer l’émission de gaz polluants.

Mais elle s’engage également en faveur des matériaux naturels comme le bois, tant pour les sols que pour les meubles, qui, en plus d’être plus durables, garantissent leur recyclage en fin de vie. Il est important d’opter pour des matériaux qui impliquent une faible consommation lors de leur utilisation et qui ont également des effets moins nocifs sur notre santé, tels que ceux provenant de processus chimiques. C’est le cas des peintures biodégradables qui offrent les mêmes caractéristiques que celles d’origine industrielle, car elles sont d’origine végétale et présentent une large gamme de couleurs.

Dans le secteur de la construction, l’utilisation de matériaux ayant un impact environnemental élevé en tant que déchets est de plus en plus limitée, et l’on s’engage à utiliser des produits issus de la nature tels que le gravier ou le sable pour la production de ciment, par exemple. Les plastiques et les aciers sont limités dans leur utilisation ou des alternatives plus respectueuses de l’environnement sont recherchées. C’est également le cas lorsque les tuyaux en plomb et/ou en cuivre sont remplacés par les substances toxiques émises par leur utilisation.

La réalisation d’un logement efficace n’est pas seulement un combat acharné du gouvernement, mais elle doit aussi être une maxime particulière, car elle nous offre un triple avantage : elle améliore notre santé, elle réduit les dépenses dans l’économie familiale et elle nous permet de créer un environnement de confort unique et personnalisé.